RAPPORTS FINANCIER ET MORAL DE L'AICL

décembre 2017

 

RAPPORT FINANCIER

préparé par Hélène Stafford et Rose Boileau :

De juin 2016 à novembre 2017,

Les dépenses ont atteint 1800 euros

- Colloque 2016 (logement, restauration) ...700 euros

- Publications Actes et Bulletins (4) ....... 850 euros

- Assurances............................................... 89 euros

- Envois postaux......................................... 35 euros

- Commissions bancaires............................. 86 euros

 

Les recettes ont atteint 1600 euros

- Cotisations.............................................1300 euros

- Participation aux frais de publication ....300 euros

 

Avec ce léger déficit, nous avons en caisse en novembre 2017 la somme de 1950 euros .

Pour le prochain exercice, il faudra tenir compte des frais occasionnés par le colloque de décembre 2017 et les publications d'Actes et de Bulletins et, pour la partie positive, de l'entrée des cotisations.

 

 

RAPPORT MORAL

préparé par Daniel Leuwers et Hani Daniel :

Si notre colloque de l'été 2016 a été suivi d'un colloque en décembre 2017, cet écart de 18 mois a été « compensé » par un mini-colloque et une rencontre poétique à La Possonnière au cours de l'été 2017 et par un colloque organisé à l'automne au Kosovo par Reshat Sahitaj.

La force et la visibilité de l'AICL tiennent à ses publications : les Actes des colloques (avec le tout dernier consacré à l'amour en littérature) et le riche bulletin Les Eaux vives (dont le numéro 6 vient de sortir). On ne saurait assez remercier Céline Malnoë du soin apporté à ces publications. Céline continuera à finaliser nos publications dont Hani Daniel devient le responsable à partir du N°7 des Eaux vives et des actes du colloque « Exil et littérature ». Pour ce dernier, il regroupera les articles qui doivent lui parvenir avant le 15 mars 2018.

Il est clair que des contributions de nos membres (études, notes de lecture) sont souhaitées dans Les Eaux vives.

Le prochain colloque va faire l'objet d'un questionnaire adressé aux membres à jour de leurs cotisations (dates souhaitées, périodicité : un colloque tous les 18 mois, tous les ans ou deux fois par an ?).

Des idées de thèmes ont été avancées (la langue d'écriture, la mort, le néant, l'identité littéraire).

Il est enfin souligné que les cotisations sont la seule source de financement de notre Association.

L'Assemblée générale de l'AICL s'est tenue le 12 décembre 2017 à 16h30 au Prieuré Saint-Cosme, près de Tours. Beaucoup de cotisations ont été réglées à cette occasion.